Le groupe SEMA : Un groupe « philo-éducatif » innovateur pour partager son expérience morale comme proche aidant

Sophie Éthier, Lyson Marcoux, Carolanne Lauzer, Hélène Carbonneau, Marie Beaulieu

Abstract


Cet article présente les caractéristiques et le déroulement d’un groupe d’éducation innovateur auprès des proches aidants. En huit ou neuf rencontres de deux heures et demie (2 h 30) chacune, la démarche vise à sensibiliser les proches aidants à l’expérience morale vécue dans l’exercice de leur rôle. Les écrits démontrent que ce sont les dilemmes éthiques rencontrés au quotidien qui contribuent le plus à l’épuisement des aidants et que cette expérience de soin peut s’avérer moralement douloureuse pour certains. Basées sur un modèle théorique qui décline en sept processus la construction du sentiment de responsabilité morale qui incombe aux aidants, les activités proposées aux membres permettent une réflexion éthique qui donne un nouveau sens à leur rôle. Plusieurs de ces activités sont décrites dans l’article, où est soulignée la possibilité de combiner les dimensions psychosociale et philosophique en intervention de groupe. La discussion fait néanmoins ressortir que le groupe SEMA ne correspond pas tout à fait aux caractéristiques d’un groupe d’éducation, ni à celles d’un groupe de délibération éthique ou de communauté de recherche philosophique. En fin de compte, l’approche d’intervention proposée et la vision du rôle de l’intervenant nous amènent à conclure que le groupe SEMA peut être désigné comme un groupe d’éducation philosophique ou « philo-éducatif ».

 

 This article presents the characteristics and program of an educational, innovative group who deals with caregivers. For a given period of 8-9 meetings of two hours each, the group’s goal is to heighten awareness of caregivers with regard to their moral experience when performing their role. Indeed, studies show that it is these daily, ethical dilemmas that contribute the most to their burden and that this experience can be very painful, morally, for some. Based on a theoretical model which includes seven processes dealing with the moral sense of responsibility that comes with being a caregiver, the activities proposed in the group allow an ethical reflection which gives new meaning to their role. Several of these activities are described in this article, putting an emphasis on the possibility of combining the psychosocial and philosophical dimensions in group interventions. However, the discussion shows that this group does not quite fit the characteristics of an education, or an ethical deliberation group, or a philosophical research community. Finally, the intervention approach adopted by? the stakeholder’s role in this particular group lead us to conclude that it can be referred to as a “philo-educational’ group


Full Text:

 Subscribers Only

References


Acton, G.J. et Kang, J. (2001) Interventions to reduce the burden of caregiving for an adult with dementia: A meta-analysis. Research in nursing & health, 24, 349-360

Barber, C.E et Lyness, K.P. (2001) Ethical Issues in Family Care of Older Persons with Dementia: Explication for Family Therapists. Home Health Care Services Quarterly, 20, 1-26

Bossé, P.-L., Morin, P. et Dallaire, N. (2006) La délibération éthique : de l’étude de cas à la citoyenneté responsable. Santé mentale au Québec, XXXI, 47-63

Brodaty, H., Green, A. et Koschera, A. (2003) Meta-analysis of psychosocial interventions for caregivers of people with dementia. Journal of the American Geriatrics Society, 51, 57-664!

Carbonneau, H., Caron, C.D. et Desrosiers, J. (2009) Développement d’un programme d’éducation au loisir adapté comme moyen de soutien à l’implication d’aidants d’un proche atteint de démence. Canadian Journal on Aging/La Revue canadienne du vieillissement, 28, 121-134

Caron, C.D. et Ducharme, F. (2007) Les proches-aidants des personnes âgées. Dans M. Arcand Et R. Hébert (dir.) Précis pratique de gériatrie (3e éd.) Acton-Vale Edisem.(pp. 1127-1144)

Cinq-Mars, C. (2005) Étude sur l’impact du programme « Prévention de la violence et philosophie pour enfants ». [Récupéré à : http://www. latraversee-pvphie.com/ppt/recherche1.ppt]

Crochot, E. et Bouteyre, E. (2005) Être le parent de son propre parent atteint d’un syndrome démentiel de type Alzheimer. Des capacités de résilience pour cette parentalité spécifique. Dialogue, 3, 111-123

Devor, M. et Renvall, M. (2008) An educational intervention to support caregivers of elders with dementia. American Journal of Alzheimer’s Disease & Other Dementias, 23, 233-241

Dobrof, J. et Ebenstein, H. (2004) Family caregiver self-identification: Implications for healthcare and social service professionals. Generations, 27, 33-38

Éthier, S. (2012) L’engagement des aidants dans le traitement pharmacologique de la maladie d’Alzheimer : une expérience construite sur la responsabilité morale à l’égard de leur proche. Thèse de Doctorat, Université de Sherbrooke, Sherbrooke

Éthier, S, Boire-Lavigne, A.-M., et Garon, S. (2014) Plus qu’un rôle d’aidant: s’engager à prendre soin d’un proche atteint de la maladie d’Alzheimer est une responsabilité morale. Vie et vieillissement, 11, 5-13

Gagnon, M. (2011) La pratique de la philosophie en communauté de recherche auprès des personnes en centre de jour. Dans M. Gagnon et M. Sasseville (dir.) La communauté de recherche philosophique. Applications et enjeux Québec: Les Presses de l’Université Laval (pp.145-154)

Gagnon, M. et Sasseville, M. (2011) La communauté de recherche philosophique. Applications et enjeux. Québec: Les Presses de l’Université Laval

Gitterman, A. et Knight, C. (2016) Curriculum and psychoeducational groups: Opportunities and challenges. Social work, 61, 103-110

Hamel, M. (2010) De la philosophie à l’intervention. Bulletin de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, 112, 9

Howe, E.G. (2010) All careproviders need more opportunities to share their ethical concerns with others. Journal of Clinic Ethics, 21, 179-188

Hughes, N., Locock, L. et Ziebland, S. (2013) Personal identity and the role of “carer’ among relatives and friends of people with multiple sclerosis. Social Science & Medicine, 96, 78-85

Hughes, J.C., Hope, T., Savulescu, J.et Ziebland, S. (2002) Carers, ethics and dementia: A survey and review of the literature. International Journal of Geriatric Psychiatry, 17, 35-40

Koenig, T.L. (2005) Caregivers’ use of spirituality in ethical decision-making, Journal of Gerontological Social Work, 45, 155-172

Kurz, A., Wagenpfeil, S., Hallauer, J., Schneider-Schelte, H. et Jansen, S. (2010) Evaluation of a brief educational program for dementia carers: the AENEAS study. International Journal of Geriatric Psychiatry, 25, 861-869

Lecours, C. (2015) Portrait des proches aidants et les conséquences de leurs responsabilités d’aidant. Québec: Institut de la statistique du Québec

Lin, M.C., Macmillan, M. et Brown, N. (2011) A grounded theory longitudinal study of carers’ experiences of caring for people with dementia. Dementia, 11, 181-197

Lindh, I.B., Severinsson, E. et Berg, A. (2007) Moral responsibility: A relational way of being. Nursing Ethics, 14, 129-140

Lindsay, J., Turcotte, D., Montigny, L. et Roy, V. (2006) Les effets différenciés de la thérapie de groupe auprès des conjoints violents : une analyse des facteurs d’aide. Québec : CRI-VIFF

Lipman, M. et Sharp, A.-M. (1978) Growing up With Philosophy. Philadelphia: Temple University Press

Mercier-Méthé, L. (2012) Motifs de non-utilisation des services et programmes par les proches aidants de personnes atteintes de démence. Mémoire de maîtrise, Université Laval, Québec

Ministère de la Santé et des Services sociaux. (2003) Chez soi : Le premier choix: la politique de soutien à domicile. Québec: Gouvernement du Québec

Moffat, M. (2014) Reducing moral distress in case managers. Professionnal Case Management, 19, 173-188

O’Connor, D. L. (2007) Self-identifying as a caregiver: Exploring the positioning process. Journal of Aging Studies, 21, 165-174

Saillant, F. et Gagnon, É. (2001) Responsabilité pour autrui et dépendance dans la modernité avancée. Le cas de l’aide aux proches. Lien social et Politiques, 46, 55-69

Sands, R.G. et Solomon, P. (2004) Developing educational groups in social work practice. Social Work with Groups, 26, 5-21

Schön, D.A. (1994) Le praticien réflexif : à la recherche du savoir caché dans l’agir professionnel. Montréal : Les Éditions Logiques

Schön, D.A. (1996) Le tournant réflexif : pratiques éducatives et études de cas. Montréal : Les Éditions Logiques

Siporin, M. (2015) Moral philosophy in social work today. Social Service Review, 56, 516-538

Smyth, C., Blaxland, M. et Cass, B. (2011) “So that’s how I found out I was a young carer and that I actually had been a carer most of my life’. Identifying and supporting hidden young carers. Journal of Youth Studies, 14, 145-160

Thompson, C., de la Cruz, L.F., Mataix-Cols, D. et Onwumere, J. (2007) Development of a brief psychoeducational group intervention for carers of people with hoarding disorder: A proof-of-concept study. Journal of Obsessive-Compulsive and Related Disorders, 9, 66-72

Toseland, R.W. et Rivas, R.F. (2001) An introduction to group work practice. (4e éd.). Boston: Allyn and Bacon

Turcotte, M. (2013) Regards sur la société canadienne : Être aidant familial : quelles sont les conséquences? (Publication no 75-006-X). [Récupéré à : http://www.statcan.gc.ca/pub/75-006-x/2013001/article/11858-fra.pdf]

Turcotte, D., et Lindsay, J. (2014) L’intervention sociale auprès des groupes (3e éd.). Montréal : Gaëtan Morin




DOI: http://dx.doi.org/10.1921/gpwk.v29i1.1430

Refbacks

  • There are currently no refbacks.




Copyright (c) 2020 Groupwork